Tout sur TrainController™

Forum de support et d'entraide consacré à TrainController™ logiciel d'exploitation d'un réseau modèle de trains.
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le réseau (analogique) de Christ71

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 14 ... 18  Suivant
AuteurMessage
christ71



Nombre de messages : 441
Localisation : bourgogne
Emploi : retraité
Loisirs : petits enfants; peche à la mouche; train
Date d'inscription : 06/10/2013

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Jeu 14 Avr 2016 - 10:22

bonjour,
voila à partir du schéma d'Elie, j'ai réalisé sur une platine de test trois détecteurs de présence.
J'ai relié cela à ma boucle de test.
Les détecteurs sont simplifiés (pas de tempo, pas de led) mais cela fonctionne avec mes locos.
C'est moins évident avec une voiture voyageur aux essieux graphités.
Voila le montage provisoire :

[img][/img]

[img][/img]

Hier matin, création d'un TCO, création des deux locos, réalisation des profils de vitesse, trajet et tout fonctionne bien. Very Happy

c'est vrais que le fonctionnement est beaucoup plus souple qu'avec RCI et que les arrêts sont beaucoup plus précis et sans fignoler.

Question 1 :
en imaginant que j'équipe mon réseau en DCC, j'ai deux possibilités pour la détection de présence.
Soit créer les détecteurs comme Elie reliés à un décodeur accessoire LR101 de Lenz, soit utiliser un décodeur avec détection intégré style RS-8 de LDT
Dans le 1er cas je peux régler le niveau de détection, dans l'autre non. Est-ce que le 2eme cas fonctionne avec des voitures aux essieux graphités?

Question 2:


on voit sur cette vidéo le cadencement des échanges entre le PC et la centrale (voyant jaune).

Cela me parait lent et j'ai peur que la précision des arrêts sur mon réseau soit affectée par cette lenteur.
Qu'en pensent les utilisateurs du bus RS de LENZ ?

A+


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
dergraben

avatar

Nombre de messages : 120
Localisation : lyon
Date d'inscription : 19/10/2015

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Jeu 14 Avr 2016 - 11:28

christ71 a écrit:
bonsoir Yann,
1) je ne voulais pas équiper mes locos de décodeurs d'une part car cela me parait difficile, surtout pour les vapeurs,.
Désormais la pluspart des locos sont digitalisées ou prévues pour l'installation du décodeur .Pour le parc ancien
l'équipement en décodeur est plus ou moins facile , cela dépend des locos , de leur âge ( avec ou sans prise nem)de leur configuration  (avec ou sans tender,   tender motorisé ou non )
Mais aprés avoir essayé le digital  je ne reviendrai pas à l'analogique
- Enorme amélioration de la qualité des ralentis (régularité ,progressivité,abaissement des vitesses minimales )
- Possibilités d'ajouts de nombreuses fonctions  (commande des lumières , sonorisation, attelages télécommandés)
- Et surtout exploitation de l'intégralité des énormes possibilités offertes par TC
Il est préférable de commencer bien sur par les plus faciles à digitaliser  (prises nem ) mais avec un peu d'expérience on parvient à équiper pratiquement tout matériel existant même les plus petites locos en N
il y a des décodeurs DCX 77zD  qui mesurent  7,6 x 5 x 1,8mm !

Il y a également plus de risques de pannes , il faut passer du temps pour trouver les schémas d'implantation
et les bons mariages  décodeurs /Locos ...Les bons réglages   mais  pas de roses sans épines....


Dernière édition par dergraben le Jeu 14 Avr 2016 - 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geo69



Nombre de messages : 3536
Age : 68
Localisation : Ouest Lyonnais
Emploi : Retraité
Loisirs : VAE / Moto et ... Trains
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Jeu 14 Avr 2016 - 12:22

Bonjour,

christ71 a écrit:
...
Question 1 :
en imaginant que j'équipe mon réseau en DCC, j'ai deux possibilités pour la détection de présence.
Soit créer les détecteurs comme Elie reliés à un décodeur accessoire LR101 de Lenz, soit utiliser un décodeur avec détection intégré style RS-8 de LDT
Dans le 1er cas je peux régler le niveau de détection, dans l'autre non. Est-ce que le 2eme cas fonctionne avec des voitures aux essieux graphités?...
Tous les essieux de mes voitures/wagons sont graphités et je n'ai eu aucun souci de détection avec les RS8 de LDT en respectant les valeurs préconisées dans la doc (entre 5 et 10 KOhms) ...  Smile

christ71 a écrit:
...
Question 2:
on voit sur cette vidéo le cadencement des échanges entre le PC et la centrale (voyant jaune).

Cela me parait lent et j'ai peur que la précision des arrêts sur mon réseau soit affectée par cette lenteur.
Qu'en pensent les utilisateurs du bus RS de LENZ ?...
A mon avis la fréquence de clignotement de ce voyant n'est pas représentatif d'un cadencement des échanges ... De tête, il y a un polling effectué à la vitesse de la liaison. Si tu veux avoir plus d'information sur le protocole Xpressnet entre l'interface Lenz et le PC, il y a des docs dédiées (par exemple sur le site Lenz USA). En tout cas, la détection de présence est toujours immédiate ... Smile

A+
Georges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiCoS69

avatar

Nombre de messages : 9551
Age : 69
Localisation : Haut Beaujolais 69
Emploi : Retraité
Loisirs : Tous loisirs techniques
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Jeu 14 Avr 2016 - 16:40

christ71 a écrit:
bonjour,
voila à partir du schéma d'Elie, j'ai réalisé sur une platine de test trois détecteurs de présence.
J'ai relié cela à ma boucle de test.
Les détecteurs sont simplifiés (pas de tempo, pas de led) mais cela fonctionne avec mes locos.
C'est moins évident avec une voiture voyageur aux essieux graphités.

Non seulement tu n'utilises pas le schéma complet, mais tu n'as pas non plus mis les composants préconisés... hors, un schéma n'est reproductible qu'en respectant ces données là... si on ajoute à cela le montage volant qui induit toujours quelques fuites...
Tout dépend aussi de la valeur de résistance de ton graphitage.
Le schéma d'origine autorise une sensibilité entre 1mA et 50mA environ.

christ71 a écrit:

c'est vrai que le fonctionnement est beaucoup plus souple qu'avec RCI et que les arrêts sont beaucoup plus précis et sans fignoler.
Il n'y a pas de comparaison possible, l'analogique, c'est vraiment du siècle dernier...  Laughing

christ71 a écrit:

Question 1 :
en imaginant que j'équipe mon réseau en DCC, j'ai deux possibilités pour la détection de présence.
Soit créer les détecteurs comme Elie reliés à un décodeur accessoire LR101 de Lenz, soit utiliser un décodeur avec détection intégré style RS-8 de LDT
Dans le 1er cas je peux régler le niveau de détection, dans l'autre non. Est-ce que le 2eme cas fonctionne avec des voitures aux essieux graphités ?
A+
Comme le dis Georges, avec un graphitage correct ça fonctionne à tous les coups...
La détection LDT a une sensibilité de 1,5mA... avec une résistance de 10 à 15 kohms par essieu, ça détecte... le réglage de sensibilité n'est pas indispensable sur un réseau "normal".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christ71



Nombre de messages : 441
Localisation : bourgogne
Emploi : retraité
Loisirs : petits enfants; peche à la mouche; train
Date d'inscription : 06/10/2013

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Jeu 14 Avr 2016 - 21:32

DiCoS69 a écrit:


Non seulement tu n'utilises pas le schéma complet, mais tu n'as pas non plus mis les composants préconisés... hors, un schéma n'est reproductible qu'en respectant ces données là... si on ajoute à cela le montage volant qui induit toujours quelques fuites...
Tout dépend aussi de la valeur de résistance de ton graphitage.
Le schéma d'origine autorise une sensibilité entre 1mA et 50mA environ.
C'est vrais pour le schéma, j'ai fait avec ce que j'avais sous la main.
je vais regarder la valeur de résistance du graphitage. Avec RCI cela marchait à tous les coups.

DiCoS69 a écrit:


christ71 a écrit:

c'est vrai que le fonctionnement est beaucoup plus souple qu'avec RCI et que les arrêts sont beaucoup plus précis et sans fignoler.
Il n'y a pas de comparaison possible, l'analogique, c'est vraiment du siècle dernier...  Laughing
.

Je ne veux pas réouvrir le débat, mais ce n'est pas l'analogique qui est du siècle dernier, c'est la conception des cartes décodeurs RCI : pas de couple à basse vitesse, pas de régulation de vitesse/charge.
Pour le reste avec RCI je prends mon plaisir comme tout un chacun.


Donc je vais pouvoir utiliser les décodeurs RS8 de LDT. c'est une bonne nouvelle.

Merci à tous pour vos conseils et infos.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
christ71



Nombre de messages : 441
Localisation : bourgogne
Emploi : retraité
Loisirs : petits enfants; peche à la mouche; train
Date d'inscription : 06/10/2013

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Jeu 14 Avr 2016 - 21:53

dergraben a écrit:
christ71 a écrit:
bonsoir Yann,
1) je ne voulais pas équiper mes locos de décodeurs d'une part car cela me parait difficile, surtout pour les vapeurs,.
Désormais la pluspart des locos sont digitalisées ou prévues pour l'installation du décodeur .Pour le parc ancien
l'équipement en décodeur est plus ou moins facile , cela dépend des locos , de leur âge ( avec ou sans prise nem)de leur configuration  (avec ou sans tender,   tender motorisé ou non )
En fait les dernières acquisitions que j'ai fait ont la prise décodeur. Et cela m'a un peu déclencher la réflexion sur le DCC.
Et puis je m'aperçois que l'on utilise souvent les mêmes machines sur le réseau.
Donc je vais spécialiser un lot de machine facilement adaptable pour moi au DCC et pour les autres je les ferais fonctionner sur le réseau des gamins ou celui du club.


dergraben a écrit:

- Enorme amélioration de la qualité des ralentis (régularité ,progressivité,abaissement des vitesses minimales )
.
c'est cela le principal critère de décision pour moi. J'ai encore galéré récemment avec une ou deux loco analogiques qui ne respectaient plus les distances d'arrêt.

dergraben a écrit:

Il y a également plus de risques de pannes , il faut passer du temps pour trouver les schémas d'implantation
et les bons mariages  décodeurs /Locos ...Les bons réglages   mais  pas de roses sans épines....

Alors ça je le constate sur les forums ou chez les copains qui ont du DCC. Et je te grille un décodeur par ci ou je t'achète un lot de décodeur par là pour trouver le bon,....

L'analogique est peut-être dépassé, mais là on est est dans le bricolage pur et dur. Et je ne parle pas de la programmation des CV vu par les différents fabricants. Cela fait peur alors qu'il existe des normes.

Mais bon l'avantage c'est que je vais pouvoir, enfin je l'espère, bénéficier de l'expérience de mes collègues.  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DiCoS69

avatar

Nombre de messages : 9551
Age : 69
Localisation : Haut Beaujolais 69
Emploi : Retraité
Loisirs : Tous loisirs techniques
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Jeu 14 Avr 2016 - 23:40

christ71 a écrit:


Je ne veux pas réouvrir le débat, mais ce n'est pas l'analogique qui est du siècle dernier, c'est la conception des cartes décodeurs RCI : pas de couple à basse vitesse, pas de régulation de vitesse/charge.

A leur décharge, je dirais que ce n'est pas aussi facile de réguler le moteur d'une loco quand les infos retour de fcem passent par les roues et les rails que lorsque la connexion moteur/décodeur est directe.
J'en parle en connaissance de cause pour l'avoir personnellement expérimenté il y a 10 ou 15 ans en créant une commande à main analogique basée sur ce principe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiCoS69

avatar

Nombre de messages : 9551
Age : 69
Localisation : Haut Beaujolais 69
Emploi : Retraité
Loisirs : Tous loisirs techniques
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Jeu 14 Avr 2016 - 23:50

christ71 a écrit:


Alors ça je le constate sur les forums ou chez les copains qui ont du DCC. Et je te grille un décodeur par ci ou je t'achète un lot de décodeur par là pour trouver le bon,....

L'analogique est peut-être dépassé, mais là on est est dans le bricolage pur et dur. Et je ne parle pas de la programmation des CV vu par les différents fabricants. Cela fait peur alors qu'il existe des normes.

Mais bon l'avantage c'est que je vais pouvoir, enfin je l'espère, bénéficier de l'expérience de mes collègues.  Laughing

Il ne faut pas dramatiser, ce  n'est quand même pas le bricolage que tu imagines, hormis pour les machines un peu anciennes qu'il faut bien étudier avant de les numériser.
Avec de la rigueur ça se passe souvent bien, et les CVs à modifier le plus couramment, sont des CVs normalisés. Ne jamais perdre de vue la notice du fabricant du décodeur avant tout.

Là, je pense que tu peux compter sur l'appui de Georges qui est expert en numérisation des locos en N... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christ71



Nombre de messages : 441
Localisation : bourgogne
Emploi : retraité
Loisirs : petits enfants; peche à la mouche; train
Date d'inscription : 06/10/2013

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Ven 15 Avr 2016 - 11:42

Bonjour,
dans les problématiques que j'ai à résoudre pour un passage au DCC, se trouve celle des changements de polarité dans les boucles de retournement, changements gérés actuellement directement par TC avec les décodeurs stationnaires.

Mon réseau est constitué d'une voie unique, donnant une effet de double voie dans la partie centrale.
Par contre je peux cisailler les voies et faire sur les cantons de gare de la marche à contre sens.
et je me retrouve donc avec des boucles de retournement.

1er cas :
[img][/img]

lorsque je bascule A16/A17, le canton 13 va se retrouver en polarité inversé par rapport à C12 (circulation dans le sens C13 vers C12).

Comme je ne veux pas mettre un inverseur à base de détection de court-circuit, je pensais asservir la polarité de C13 avec un relais suivant la position de A16.

je suppose bien sur qu'il ne faut pas de train à cheval sur deux cantons au moment du basculement, mais là je ne sais pas comment cela va se passer avec les itinéraires gérés par TC ??

Qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
christ71



Nombre de messages : 441
Localisation : bourgogne
Emploi : retraité
Loisirs : petits enfants; peche à la mouche; train
Date d'inscription : 06/10/2013

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Ven 15 Avr 2016 - 11:45

question complémentaire, est-ce que cela pose un problème aux décodeurs de locos d'inverser la polarité JK lorsque la loco roule ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Joel

avatar

Nombre de messages : 1132
Age : 73
Localisation : Rennes
Emploi : Retraité T.D.F.
Loisirs : Chorale Bridge Modélisme ferroviaire voile
Date d'inscription : 03/12/2011

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Ven 15 Avr 2016 - 18:37

Non, c'est couramment utilisé par les différent systèmes (entre autre détection de court circuit)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christ71



Nombre de messages : 441
Localisation : bourgogne
Emploi : retraité
Loisirs : petits enfants; peche à la mouche; train
Date d'inscription : 06/10/2013

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Ven 15 Avr 2016 - 21:09

oui c'est vrais joël tu as raison, je suis fatigué.
Embarassed  Embarassed
En plus j'ai fait un essai avec un inverseur cet aprem et bien sur pas de probleme.

Pour le basculement en fonction de la position, j'ai observé ce que faisait TC sur mon réseau. En fait suivant la position des différents trains et des trajets, TC soit anticipe le basculement de l'aiguillage quand le train est dans le canton N-1, soit il attend que le train est atteint le marqueur d'arrêt et que la voie soit libre pour basculer les aiguillages (je suis en libération de canton au marqueur d'arret).
Donc à priori celait devrait le faire si j'asservis un relais de basculement de la polarité à la position de l'aiguille. Reste à voir comment.

Concernant la détection des essieux, j'ai mesuré la résistance essieu par essieu et j'ai trouvé des valeurs entre 20 et 100kohms.
Du coup j'ai re-graphité mes essieux avec la peinture graphité mais après 3 couches de peintures, la valeur ne descend pas.
Je n'y comprend plus rien.
je verrais demain.

Bonne nuit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DiCoS69

avatar

Nombre de messages : 9551
Age : 69
Localisation : Haut Beaujolais 69
Emploi : Retraité
Loisirs : Tous loisirs techniques
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Ven 15 Avr 2016 - 23:15

christ71 a écrit:

Pour le basculement en fonction de la position, j'ai observé ce que faisait TC sur mon réseau. En fait suivant la position des différents trains et des trajets, TC soit anticipe le basculement de l'aiguillage quand le train est dans le canton N-1, soit il attend que le train est atteint le marqueur d'arrêt et que la voie soit libre pour basculer les aiguillages (je suis en libération de canton au marqueur d'arret).
Donc à priori cela devrait le faire si j'asservis un relais de basculement de la polarité à la position de l'aiguille. Reste à voir comment.

Pour avoir une inversion qui se passe correctement, il faut inverser la polarité du canton 12 dans un sens et 13 dans l'autre sens.
Il faut qu'elle ai lieu quand le train est entièrement entré sur le canton d'inversion.
Pour cela, avec ta configuration "par défaut", il faut faire basculer le relais au moment de l'activation du marqueur d'arrêt dans le sens de circulation (en plaçant cette commande dans les opérations du marqueur "actif"), et en mettant éventuellement l'activation des itinéraires passant par les aiguilles A16 et A17 comme condition à l'inversion.

christ71 a écrit:

Concernant la détection des essieux, j'ai mesuré la résistance essieu par essieu et j'ai trouvé des valeurs entre 20 et 100kohms.
Du coup j'ai re-graphité mes essieux avec la peinture graphitée mais après 3 couches de peinture, la valeur ne descend pas.
Je n'y comprend plus rien.

As-tu bien agité ton flacon de "peinture graphitée"...?
Le graphite a tendance à se déposer au fond du récipient... et la peinture seule n'est pas conductrice... Very Happy
Laisse aussi bien sècher avant de refaire la mesure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dergraben

avatar

Nombre de messages : 120
Localisation : lyon
Date d'inscription : 19/10/2015

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Sam 16 Avr 2016 - 9:48

Pour la détection de présence entre  10 à 15Kohm  il est possible de faire des tests pour trouver la valeur nécessaire et suffisante
Une méthode  fiable et  précise est  décrite dans ce document http://www.nbahner.com/leitende-achsen/
souder une résistance smd  de valeur souhaitée  (achat chez conrad par ex  les ref sont dans l'article)
1 coller la résistance en place  cf photo
2 Passer un peu de laque conductrice à chaque extémité de la résistance avec une pointe de pinceau  (attention à ne pas ponter la résistance...
avantages  : Pas de variation de la résistance dans le temps
                 précision de la résistance .  
  Il est bien sûr préférable  d'avoir la bonne valeur,  en effet
  -pas assez de résistance   et la détection ne se fait pas
  - trop de résistance  risque de chauffe et déterioration du revêtement  et surtout dans le cas de nombreux axes montés une consommation qui peut s'accroître rapidement    plusieurs centaines de ma  selon le nombre d'axes et le niveau de résistance appliqué....

Pour un petit nombre d'axes présent sur le réseau  la solution du vernis (encore lui ) mélangé avec de la poudre de mine graphite reste une option malgré sa moindre précision , sa longueur (application test , reapplication retest ....) et sa fiabilité variable..
Comme toujours  chacun choisit selon son cas et ses convictions ...


Dernière édition par dergraben le Sam 16 Avr 2016 - 11:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geo69



Nombre de messages : 3536
Age : 68
Localisation : Ouest Lyonnais
Emploi : Retraité
Loisirs : VAE / Moto et ... Trains
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Sam 16 Avr 2016 - 11:12

Bonjour,

christ71 a écrit:
... Comme je ne veux pas mettre un inverseur à base de détection de court-circuit...
Pour info, il y a des modules (KSM-SG de LDT par exemple) qui préviennent le court circuit à l'aide de deux petites portions de voies de détection en entrée et sortie de la zone à traiter. La seule contrainte est qu'il ne faut pas avoir de loco (pas de problème pour les wagons/voitures graphités) en même temps sur les deux zone de détection. Avec ce principe, j'ai "oublié" mes boucles de retournement. Mais c'est vrai que ce n'est pas le même prix qu'un relai ... Smile

A+
Georges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geo69



Nombre de messages : 3536
Age : 68
Localisation : Ouest Lyonnais
Emploi : Retraité
Loisirs : VAE / Moto et ... Trains
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Sam 16 Avr 2016 - 11:17

Bonjour,

DiCoS69 a écrit:
...  As-tu bien agité ton flacon de "peinture graphitée"...?...
Avec le flacon Uhlenbrock, l'agiter ne suffit pas, il faut remuer la pâte qui se forme au fond avec un petit tournevis par exemple ...  Smile

A+
Georges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skull1

avatar

Nombre de messages : 404
Age : 50
Localisation : Finistère 29 Sud
Emploi : Electronicien & Informaticien
Loisirs : Trains HO 100% numérique - RC: Hélicoptères, planeurs, voiliers
Date d'inscription : 21/07/2015

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Sam 16 Avr 2016 - 11:27

Une autre façon de faire, sur mes essieux de wagons, j'y installe une résistance cms, sur les voitures voyageurs le problème ne ce pose pas, puisque chaque voiture possède un decoder de fonctions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico

avatar

Nombre de messages : 5321
Age : 52
Localisation : Région de Vitré (35)
Emploi : Formation technique en automatismes
Loisirs : Train HO et bricolage en tout genre
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Sam 16 Avr 2016 - 11:37

Skull1 a écrit:
Une autre façon de faire, sur mes essieux de wagons, j'y installe une résistance cms, sur les voitures voyageurs le problème ne ce pose pas, puisque chaque voiture possède un decoder de fonctions.

Pas de problème sur les voitures, mais à condition que la prise de courant soit des 2 côtés! Ce qui est rarement le cas...

Donc je graphite aussi les voitures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christ71



Nombre de messages : 441
Localisation : bourgogne
Emploi : retraité
Loisirs : petits enfants; peche à la mouche; train
Date d'inscription : 06/10/2013

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Sam 16 Avr 2016 - 11:56

Bonjour,
pour la détection j'avais bien secoué le flacon sauf que suite à ton message Elie, j'ai "tartouillé" le fond du flacon avec une tournevis et j'ai trouvé de la pate. Après un bon mélange, j'ai graphité une nouvelle fois les essieux de ma voiture corail et hop 1.5k / essieu; 20ma de courant dans le circuit pour une seule voiture ! comme tu dis dergraben ça va chauffer.
Du coup maintenant je vais nettoyer tous mes essieux et repartir à zero pour avoir 10kohm/ voiture de 4 essieux.
Une fois de plus vous êtes des champions sur le forum. Une mine d'or d'info et de retours d'expérience.

Pour la boucle de retournement, je me suis aperçu que TC ramenait l'aiguille A16 en position normale (direct) avec une loco à cheval sur les cantons 5 et 13. Du coup risque de CC.
Je pense que la solution sera d'inverser la polarité sur la totalité de la boucle soit les cantons 4 5 13 lorsque A16 sera manoeuvrée.
Georges le systeme que tu préconises va bien quand la boucle de retournement est bouclée en permanence. Dans mon cas la voie peut-être normale (directe) , ou déviée.

En tout cas pas simple de passer au DCC, mais avec votre aide je vais y arriver.
Merci encore à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Geo69



Nombre de messages : 3536
Age : 68
Localisation : Ouest Lyonnais
Emploi : Retraité
Loisirs : VAE / Moto et ... Trains
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Sam 16 Avr 2016 - 12:15

Bonjour,

christ71 a écrit:
... Du coup maintenant je vais nettoyer tous mes essieux et repartir à zero pour avoir 10kohm/ voiture de 4 essieux...
Plutôt que de tout nettoyer, tu peux aussi gratter avec la pointe d'un cutter pour arriver à la valeur de résistance souhaitée. Par ailleurs, au niveau de la valeur de la résistance, il ne faut pas raisonner par voiture mais par essieux (quid si un seul essieux d'un wagon "mord" sur une zone de rétro adjacente?) ...  Smile

christ71 a écrit:
... Georges le systeme que tu préconises va bien quand la boucle de retournement est bouclée en permanence. Dans mon cas la voie peut-être normale (directe) , ou déviée...
Non, je ne vois pas pourquoi ? Je suis dans la même configration que toi ("os de chien" avec interconnexions des voies dans la gare centrale). Si la "boucle de retournement" est déjà à la bonne polarité, le module LDT n'inverse pas cette dernière ... Smile

A+
Georges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiCoS69

avatar

Nombre de messages : 9551
Age : 69
Localisation : Haut Beaujolais 69
Emploi : Retraité
Loisirs : Tous loisirs techniques
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Dim 17 Avr 2016 - 1:12

dergraben a écrit:

souder une résistance smd  de valeur souhaitée  (achat chez conrad par ex  les ref sont dans l'article)
1 coller la résistance en place  cf photo
2 Passer un peu de laque conductrice à chaque extémité de la résistance avec une pointe de pinceau  (attention à ne pas ponter la résistance...
Peut-être en N est-ce facile, mais en HO, la plupart du temps maintenant, l'isolation est tellement épaisse côté intérieur de la roue, qu'il est impossible de placer une résistance cms ainsi...

dergraben a écrit:

  Il est bien sûr préférable  d'avoir la bonne valeur,  en effet
  -pas assez de résistance   et la détection ne se fait pas
  - trop de résistance  risque de chauffe et déterioration du revêtement  et surtout dans le cas de nombreux axes montés une consommation qui peut s'accroître rapidement    plusieurs centaines de ma  selon le nombre d'axes et le niveau de résistance appliqué....
Tout le monde a sans doute compris, mais c'est juste le contraire...
Trop de résistance = absence de détection
Pas assez = plus de consommation
Toutefois, à moins de descendre à une faible valeur de résistance, la consommation avec essieux graphités sur une voiture ne sera pas supérieure, ni même égale à celle d'un éclairage intérieur de la voiture... cela laisse donc une bonne latitude, surtout en faisant attention et en graphitant avec méthode (l'usage d'un ohmmètre est indispensable) .
Une résistance de 10k engendre un courant de moins de 2mA... avec 4 essieux graphités correctement ce sera moins de 10mA, il faudra donc plus de 10 voitures pour atteindre 100mA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geo69



Nombre de messages : 3536
Age : 68
Localisation : Ouest Lyonnais
Emploi : Retraité
Loisirs : VAE / Moto et ... Trains
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Dim 17 Avr 2016 - 9:14

Bonjour,

Je trouve quand même que la conso à l'arrêt d'un réseau peut grimper assez vite. Chez moi, cette conso est un peu supérieure à 2A (dixit la conso mesurée lors du test d'une z21). Sur le réseau, j'ai 190 wagons/voitures à bogies (avec essieux graphités entre 5 et 10 KOhms), un trentaine de locos, 24 signaux + les modules électroniques (ceux-ci ont une alimentation séparée du DCC sauf les cartes pour la signalisation Wink ) ... Smile

A+
Georges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dergraben

avatar

Nombre de messages : 120
Localisation : lyon
Date d'inscription : 19/10/2015

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Dim 17 Avr 2016 - 12:55

DiCoS69 a écrit:
dergraben a écrit:

souder une résistance smd  de valeur souhaitée  (achat chez conrad par ex  les ref sont dans l'article)
1 coller la résistance en place  cf photo
2 Passer un peu de laque conductrice à chaque extémité de la résistance avec une pointe de pinceau  (attention à ne pas ponter la résistance...
Peut-être en N est-ce facile, mais en HO, la plupart du temps maintenant, l'isolation est tellement épaisse côté intérieur de la roue, qu'il est impossible de placer une résistance cms ainsi...

.

Ce n'est pas si facile en n ,mais avec un peu d'expérience ..,    Il y a  plusieurs tailles de résistance cms   ( 603  805  1206  il doit être possible de trouver la taille pour le HO ) de toute manière
il faut s' adapter à chaque profil de roue ( certains profils nécessitent de tailler l'isolant qui dépasse )

Pour les réseaux opulents la conso augmente vite : Georges utilise plus de 40% de sa ressource centrale aux consos fixes    ....
je considère quelques pistes  d'économies :
-Programmation de mise hors/ sous tension des voies contenant de nombreux essieux résistifs en fonction de leur usage (envisageable dans les grandes gares cachées)
- Installation d'essieux résistifs uniquement en fin de convoi,  notamment pour les rames non dételables utilisées toujours avec la même composition  ( permet avoir des voitures tampon contre tampon , des soufflets installés de manière permanente , une interconnexion éléctrique entre voitures ,  et plus de dételages sauvages )
(l'utilisation des résistances cms va aussi dans le sens de l'économie de conso ).
Ceci dit l'augmentation de la conso est toujours gérable , elle peut impliquer l'utilisation de boosters supplémentaires avec les avantages qui y sont liés , tout est toujours affaire de choix entre avantages et inconvénients respectifs ....

ps Elie C'est agréable d'avoir des lecteurs attentifs : j'ai rectifié l'inversion des termes pour la résistance... .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiCoS69

avatar

Nombre de messages : 9551
Age : 69
Localisation : Haut Beaujolais 69
Emploi : Retraité
Loisirs : Tous loisirs techniques
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Dim 17 Avr 2016 - 13:48

Comme tu le dis, c'est une question de compromis... en montant un éclairage dans les voitures, on fait d'une pierre 2 coups (esthétique et détection), de même avec les feux de fin de convoi marchandises.
A noter que la seule détection du wagon de queue améliore déjà les choses, mais demande parfois des paramétrages adaptés, tandis que la détection intégrale des convois permet une précision sans pareil des multiples commandes possibles avec TC... Very Happy
Avec des boosters affectés par zone, la consommation (relativement modeste) des convois n'est pas un problème... il vaut mieux 4 boosters de 2,5A qu'un seul de 10A... ne serait-ce que pour la minoration des courants de court-circuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dergraben

avatar

Nombre de messages : 120
Localisation : lyon
Date d'inscription : 19/10/2015

MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   Dim 17 Avr 2016 - 14:30

DiCoS69 a écrit:

A noter que la seule détection du wagon de queue améliore déjà les choses, mais demande parfois des paramétrages adaptés, tandis que la détection intégrale des convois permet une précision sans pareil des multiples commandes possibles avec TC... Very Happy
Avec des boosters affectés par zone, la consommation (relativement modeste) des convois n'est pas un problème... il vaut mieux 4 boosters de 2,5A qu'un seul de 10A... ne serait-ce que pour la minoration des courants de court-circuit...
Les quelques inconvénients de l'installation de plusieurs boosters :dispositifs inter zones à installer, cablage , coût( je ne connais pas les autres ..) me paraissent largement compensés sur grands réseaux comme tu dis notamment par
- la réduction des courants de cc qui peuvent faire des ravages sur le matériel,
- par la facilitation de l'identification des pbs ,
- et par la réduction des conséquences de la panne sur le fonctionnement du réseau
A propos quels sont les paramétrages spécifiques à prévoir dans le cas où seul le dernier wagon est équipé d'essieux résistifs? (c'est une config que je vais utiliser ) et dans quels cas cette config entraîne une réduction de précision de commande?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le réseau (analogique) de Christ71   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le réseau (analogique) de Christ71
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 14 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le début de mon réseau, Nord-EST......
» Le réseau que vous ne verrez pas dans les magazines
» Mon réseau - Mont St Olmes
» réseau wifi disponible mais pas pour moi
» Ligne 132 Bis, un réseau modulaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur TrainController™ :: RRTC :: Technique-
Sauter vers: