Tout sur TrainController™

Forum de support et d'entraide consacré à TrainController™ logiciel d'exploitation d'un réseau modèle de trains.
 
PortailPortail  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nouveau membre - La boussole - Présentation

Aller en bas 
AuteurMessage
La boussole

avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Puy de Dôme
Emploi : Retraité
Loisirs : Rando, photo, vélo, météo, loco
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mar 12 Déc - 16:16

Bonjour à tous.

Présentation personnelle.

Mon prénom est Bernard, je suis retraité de l'industrie automobile (si, si, c'est possible! de se passionner pour la chose ferroviaire en ayant travaillé 40 ans dans l'industrie automobile), j'ai 71 ans et j'habite une charmante sous préfecture du Puy de Dôme.
En dehors du modélisme ferroviaire dont l'intérêt remonte au début des années 70, je suis également passionné par la photo. Ancien sportif, je pratique maintenant la randonnée pédestre, et le cyclotourisme. Depuis 11 ans, je constitue des statistiques météorologiques que je récupère via une station météo connectée à mon ordinateur. Par ailleurs, j'ai un engagement bénévole au sein d'une association de culture et de loisirs dans laquelle je suis animateur pour les activités de randonnée (d'où mon pseudonyme "La boussole"), de sortie cyclotourisme et d'initiation à l'informatique (photo numérique et certains logiciels; mais je suis nul pour tout ce qui concerne le système).

Présentation du réseau

Généralités :
"L'éclisse", tel est le nom de mon réseau à l'échelle HO, est en forme d'os de chien avec raquette  à chaque extrémité (et non pas boucle de retournement). Ces raquettes sont placées au niveau inférieur (N-1), tête bêche. A ce niveau se trouve également la gare cachée. La jonction entre ces raquettes forme une double voie qui serpente sur le plateau et par l'intermédiaire de pentes (maxi 16‰ en montée et 26‰ dans une décente de la voie unique – voir plus loin), cette double voie passe par le niveau N 0 où se situe la gare principale. Sur cette partie du réseau, le rayon de courbure le plus petit est de 750 mm et dans la partie voie unique 460 mm.

La gare cachée et la gare principale :
De part et d'autre d'une partie rectiligne de la double voie au niveau N-1 (contre la raquette Sud - voir la partie supérieure du schéma ci-dessous), j'ai placé une gare cachée de 3 voies dans chaque sens de circulation. A l'extrémité gauche de cette gare cachée (coté Nord), j'ai placé 2 TJD et un aiguillage les reliant donnant accès  à une voie unique se terminant par une boucle de retournement avec retour vers le réseau double voie par cette même voie unique. Par ailleurs, ces 2 TJD permettent l'entrée ou la sortie de la gare cachée depuis ou vers le réseau double voie du coté opposé à la raquette Sud.
Une petite zone de 3 voies en prolongement d'une des voies de la gare cachée me permet de préparer ou de stocker des rames (avec machine) en toute tranquillité.
Sur la partie en double voie et sur les deux raquettes, les trains circulent donc les uns derrière les autres. Les 16 cantons de cet ensemble de voies seront paramétrés en sens unique.
Sur N 0, dans la diagonale du plateau (rectangle de 8,24 x 2,06 m), j'ai placé la gare principale raccordée au réseau double voie par deux bifurcations double voie. Chaque une des 4 voies principales de la gare peut donc être parcourue dans les 2 sens. Tiroirs, voie d'accès au dépôt et voies en impasses complètent cette gare.
Le dépôt comprend une zone vapeur, une zone Diesel, une remise électrique, une plaque tournante (Fleischmann 6152) avec 12 voies couvertes, 2 non couvertes et 7 voies d'entrée – sortie.
Le grand axe du plateau est orienté Nord – Sud. J'ai utilisé ces repères (N pour le coté gauche et S pour le coté droit) dans la désignation d'aiguillages ou de certains cantons.
J'ai utilisé le logiciel Raily pour dessiner le réseau dont voici 2 reproductions. La première représente le réseau complet (pas facile de s'y retrouver pour une personne extérieure) et la seconde : le découpage en canton (non définitif) sans le dépôt (pour y voir plus clair).

Ci-dessus, les parties en traits fins ne sont pas visibles sur la maquette (vers niveau N-1 ou sous tunnel). La boucle de retournement à gauche est dessinée décalée pour mieux la voir. L'ensemble est constitué de 8 modules jointifs par leurs grands cotés. La plaque tournante est amovible pour pouvoir séparer les 2 modules.

La structure générale du réseau est constituée de 8 modules de 1,03 x 2,06 m réalisés en CP de 15 mm. Les plateformes sont en CP de 10 mm. Les liaisons électriques entre module et avec le TCO sont réalisées avec des prises type informatique à 37 broches puis éclatement vers le réseau par dominos.

Les voies et cantons :
Les voies sont en Roco Line sans ballaste. Sur la partie réseau double voie et l'entrée / sortie de la voie unique, tous les aiguillages ou TJD sont en 10° afin de permettre des circulations sans restriction de vitesse. La vitesse maxi sur le réseau est limitée à 160 Km/h. Pour les 2 bifurcations double voie, j'ai utilisé une TJD en lieu et place d'un croisement 10° pourtant codifié K10 par Roco dans un de ses catalogues mais jamais commercialisé. Pour le reste (gares et dépôt), j'ai utilisé des aiguillages ou TJD 15°. Tous sont équipés de moteur sous table Roco référence 10030 avec pointe de cœur polarisée à l'aide du moteur. Je n'ai pas prévu de poser de caténaires que je trouve trop fragiles et source de nombreux problèmes en exploitation s'ils sont fonctionnels. De plus ils entravent la visibilité générale du réseau et compliquent les interventions.
La longueur développée du réseau double voie et ses 2 raquettes est de 70,50 m environ. Cette partie comprend 16 cantons tous en sens unique avec des trains circulant donc les uns derrière les autres. Le canton le plus court a une longueur de : 3,36 m et le plus long : 5,20 m. Dans les gares, principale et cachée, les longueurs à quai vont de 2,54 m à 2,79 m. La rame la plus longue a une longueur avec machine de 2,40 m : 241P plus 7 voitures type Mistral.
Les bretelles Nord et Sud d'entrée / sortie de la gare principale sont symétriques. Elles sont constituées d'un aiguillage, de 3 TJD et d'un croisement 30°. J'ai déterminé la largeur du quai central de sorte que la longueur des branches des croisements soit suffisante pour constituer un empattement électrique permettant à la locomotive la plus longue et au premier bogie de la voiture qui suit (avec éventuellement une prise de courant) de ne pas provoquer de court circuit. En conséquence, sur chaque bretelle, le croisement (et ses 4 branches) sont alimentés via un LK200 Lenz. Les TJD et aiguillage associés ne sont donc pas alimentés par ce boitier.
De cette manière, les 4 voies de passage de la gare principale peuvent donc être parcourues dans les 2 sens et cela sans problématique de polarité de voie.
Pour le moment, l'ensemble voie unique et boucle de retournement est géré de la manière suivante : un train arrivant du réseau double voie ou de l'une des 3 voies (dans le bon sens) de la gare cachée passe sur un ILS placé juste après la TJD. L'aimant placé sous chaque machine (il faut qu'il soit placé en tête de la machine) actionne la mise en bonne position de l'aiguillage d'entrée, permute la polarité de la voie unique et place l'aiguillage d'entrée de la boucle dans la bonne position (la boucle est toujours parcourue dans le même sens pour une question de pente maxi et sa polarité ne change jamais). Juste avant l'aiguillage de sortie de la boucle, la machine actionne un autre ILS qui fait l'inverse du précédent à savoir : inverse la position de l'aiguillage de sortie de boucle, permute la polarité de la voie unique et inverse la position de l'aiguillage de sortie de la voie unique. Le train peut alors se diriger soit vers le réseau double voie soit vers l'une des 3 voies de la gare cachée par l'intermédiaire d'une TJD (les 3 autres que précédemment).
Concernant la commande des 2 TJD des bifurcations, l'aiguillage permettant l'entrée en gare (celui à gauche dans le sens de marche pris en pointe) étant en position d'établir l'itinéraire pour entrer en gare établit la bonne position des aiguilles de la TJD et inverse la polarité de la TJD. Remarque : si un convoi arrive sur l'autre voie, il doit être stoppé tant que l'aiguillage précédent n'est pas revenu à sa position initiale. Lorsque ce même aiguillage change de position, il inverse de nouveau la polarité dans la TJD et modifie la position des aiguilles de la TJD afin de permettre le passage du train sur l'autre voie. Si un train sort de la gare, il n'emprunte pas la TJD. L'autre aiguillage n'intervient donc pas dans la position des aiguilles de la TJD ni dans sa polarité.

Digitalisation :
Pour le moment, le réseau est uniquement digitalisé au niveau des machines. L'alimentation est assurée par un SET 100 de chez Lenz version 3.6 sauf le dépôt qui lui, est alimenté séparément par une centrale Arnold 86200. Une voie de liaison alimenté par un inverseur manuel (avec position centrale neutre) permet les entrée /sortie du dépôt depuis ou vers la gare principale. A terme, le dépôt sera alimenté par le boitier Lenz.
Le parc machine ou rame comprend pour le moment 21 unités. A l'exception d'une, toutes sont équipées de décodeur Lenz. Les plus anciennes avec des 1025, d'autres avec des Silver, 2 avec des Gold. Une, la CC 40105 Trix est toujours équipée du décodeur d'origine dont je n'arrive pas à connaitre le type.
Toutes les machines sauf la CC 40105 ont été paramétrées avec une courbe de vitesse personnalisée. Pour cela, j'ai chronométré une à une les machines sur le circuit empruntant la voie unique, la boucle de retournement, la portion de double voie et la raquette Sud en ajustant la valeur du cran de vitesse afin d'obtenir un temps de parcours correspondant à la longueur du circuit et à la vitesse voulue ramenée à l'échelle HO.
Méthode de travail : pour chaque machine, en premier, je détermine par mesure successive, la valeur à inscrire pour le cran de vitesse 28 (vitesse maxi, CV 94) en fonction de la vitesse réelle maxi de la machine. Puis je fais de même pour les crans de vitesse 7 (CV 73), 14 (CV 80) et 21 (CV 87). Pour le cran de vitesse mini (CV 67), j'inscris toujours la valeur 1. Pour les autres crans de vitesse, je lisse les valeurs à inscrire.
Exemple pour le cran de vitesse 28 (CV94) : avec L = longueur du circuit 33,05 m, V = vitesse maxi réelle de la machine 120 Km/h, C = le cran de vitesse objet de la mesure (ici 28). Résultat : le temps de parcours du circuit t = 86,27 s. La formule de calcul est :
L/(V/28)x1000xC/(87x3600) = 33,055/(120000/313200) = 33,05/0,38314 = 86,27 s. Merci Excel pour effectuer les calculs pour chaque cran de vitesse et chaque vitesse maxi réelle.
Par ailleurs, les CV 2 (vitesse mini), CV 5 (vitesse maxi) et CV 29 (configuration) sont respectivement à 0, 10 et 22 ou 23 (en fonction du réglage du sens de marche) pour toutes les machines.
Cas particulier pour la CC 40105 : CV 2 = 0, CV 5 = 104 et CV 29 = 22 et tous les CV de 67 à 94 inclus = 255.
D'autre part, toutes les autres machines ont été programmées, soit avec le CV4 (décélération) pour les décodeurs 1025, soit avec les CV 51 et 52 (distance de freinage constante) de sorte que tous les convois s'arrêtent sur 2,50 m à 2-3 cm près pour les Silver et Gold (la précision est fonction de la température moteur et ou capteur je pense) et 5 cm pour les 1025 (à partir d'un cran de vitesse à 28 ramené à 0 quasi instantanément).
Remarque : la vitesse maxi autorisée sur le réseau est égale à un équivalant de 160 Km/h, y compris pour les rames Capitole et TGV.
La digitalisation des machines et l'alimentation à partir de 2 sources digitales différentes m'ont permis de réaliser un petit automatisme au niveau de la gare cachée permettant d'arrêter automatiquement toute circulation entrant sur l'une des 6 voies de la gare cachée. Automatisme constitué de relais permettant de basculer l'alimentation de la voie concernée de l'alimentation Lenz à celle Arnold, dans laquelle le cran de vitesse de toutes les machines est à 0. Les trains s'arrêtent alors sur 2,50 m (s'ils entrent à vitesse maxi pour celles équipées de décodeur 1025).
Un TCO manuel avec bouton poussoir et LED  permet de commander et de visualiser les itinéraires.

Le Projet.
Tant qu'un seul train circule sur le réseau, la gestion manuelle des itinéraires (avec un seul opérateur) n'est pas trop difficile. Par contre, lorsqu'au moins 2 trains circulent en même temps sur le réseau, la gestion manuelle des itinéraires au niveau des bifurcations devient délicate si un train doit entrer en gare principale. Il coupe alors la voie en sens opposé au niveau de la bifurcation. Si un autre train arrive en sens inverse, il faut commander l'arrêt 2,50 m avant son arrivée à proximité de la bifurcation. Quant à celle des itinéraires dans la gare principale, elle devient quasi impossible si un des convois doit emprunter au moins un des croisements.
Cependant, j'arrive à faire circuler 3 trains les uns derrière les autres au départ de l'un des 2 groupes de 3 voies de la gare cachée, leur faire faire un tour sur l'ensemble double voie avec retour sur les voies identiques de la gare cachée, mais sans passer par la gare principale, ce qui est frustrant.
Depuis un an environ, je consulte divers forums sur Internet pour étudier les contraintes liées à l'utilisation d'un logiciel de pilotage d'un réseau afin de pouvoir exploiter mon réseau de façon réaliste. Pour Choisir le logiciel, j'ai établi le cahier des charges suivant.

Cahier des charges pour le choix du logiciel :
1)- Mes compétences et connaissances en informatique sont-elles suffisantes pour ne pas risquer de bloquer sur l'installation, le paramétrage du logiciel et sur son aptitude à dialoguer avec l'interface du  réseau?
2)- Suis-je en mesure de comprendre et d'entrer dans la logique des concepteurs du logiciel?
3)- Quelles sont les contraintes auxquelles je dois faire face pour adapter mon réseau aux impératifs du logiciel en termes de possibilités/faisabilités techniques et de coût?
4)- Combien de temps me faudra-t-il pour mettre en œuvre un minimum d'exploitation?
5)- Quelles seront les étapes successives à mettre en œuvre pour progresser dans l'utilisation du logiciel?

Le choix du logiciel :
Pour le moment, RRTC est largement en tête. Mais, j'ai un certain nombre d'interrogations sur son adaptation et sur son paramétrage. Merci à Jean pour le travail exceptionnel qu'il effectue pour rendre ce logiciel plus compréhensible à tous les novices, mais pas seulement si j'ai bien compris.
J'ai téléchargé le fichier "Prise en main" ainsi que le "Manuel" en français (mon anglais est rudimentaire et mon allemand nul) et je suis en train de les étudier.
J'ai d'abord téléchargé la version Gold V8 et les fichiers pour le franciser. Tout c'est installé sans aucune difficulté. J'ai commencé à l'utiliser (en mode démo) en construisant le TCO. Là, il m'a fallu découvrir par moi-même certains modes opératoires. Ma pratique de l'informatique en général m'y a aidé.
Voici une capture d'écran pour vous montrer ce que j'ai fait. Merci pour vos commentaires et critiques constructives.


Il y a quelques jours, j'ai découvert la version V9 et l'ai téléchargé ainsi que la francisation qui va avec, pas de problème.
Concernant l'interface centrale/ordinateur, je pense utiliser l'interface Lenz LAN et USB 23151.

Premières interrogations :
1)- Le TCO :
Lorsque l'on double clic sur un aiguillage par exemple, dans l'onglet général, il est indiqué : ligne x et colonne y. Comment afficher les N° de ligne et le N° de colonne sur le TCO pour s'y repérer?
2)- Les cantons :
a)- Est-ce que les coupures des cantons dans les grils d'entrée / sortie de la gare principale et cachée présentées ci-dessous sont correctes et permettront une exploitation future sans problème (à chaque changement de couleur, un canton différent)?

Bifurcation Nord

Bifurcation Sud

b)- Sur le réseau, la position des coupures de voie ne me parait pas trop compliquée à positionner, sauf justement sur les 2 grils d'entrée / sortie des gares principale et cachée. Ci-dessous une proposition extraite du schéma de canton présenté plus haut. Chaque couleur correspond à une continuité d'alimentation géré par un détecteur d'occupation rétro signalé. Cette proposition vous semble-t-elle correcte et adaptée au schéma de canton proposé ci-dessus?


c)- Quand on fait un double clic sur un canton dans le TCO, une fenêtre s'ouvre (qui doit être l'éditeur de canton?), dans l'onglet Général, dans le cadre propriété du canton, à quoi correspondent les 2 cases à cocher sous le nom du canton : "Montrer signaux de canton" et "Visible seulement en mode Edition"? D'autre part, comment fonctionne les paramètres du cadre signaux et vitesse limite : pour la vitesse maxi, je pense comprendre, mais pour la vitesse limite, je ne vois pas bien sur quelle fonction il influe et concernant le bouton jaune requis, que se passe-t-il s'il est coché? De plus, à quoi servent les 2 boutons sur la droite sous le bouton aide?

d)- Dans le document "Prise en main" (tutoriel de Jean Dragon), il est écrit de ne créer qu'un seul contact (sous entendu : de rétro signalisation) en utilisant des marqueurs d'arrêt ou de ralentissement si l'on veut alléger le nombre de contact de rétro signalisation; formidable… Pour créer ces marqueurs, je pense qu'il faut aller dans l'onglet Editeur de canton. J'ai bien compris le mode opératoire pour saisir un "Nouvel indicateur de contact" : clic sur le rond jaune puis sur la flèche rouge ou jaune dans le sens approprié. Puis saisir dans le cadre "Paramètre du marqueur" les distances voulues. J'ai bien compris que les marqueurs sont les triangles rouges ou flèches jaunes. Mais la création de ces 2 marqueurs génère simultanément la création de 2 indicateurs avec 2 zones rouges ce qui impose la saisie de 2 adresses digitales dans l'onglet connexion de la fenêtre de l'indicateur. D'où ma question : quelle adresse saisir : 2 fois la même ou deux différentes? Si c'est 2 fois la même, le Dr Rairoad y trouve une anomalie! Et si c'est 2 différentes, où est le gain de coût? D'où une autre question : comment saisir les marqueurs d'arrêt et de ralentissement pour n'avoir qu'une seule adresse de rétro signalisation à saisir?
Et encore bien d'autres questions concernant l'onglet Conditions : par exemple à quoi sert-il d'ajouter un aiguillage, un feu ou un canton dans la liste de contrôle?

e)- Mêmes questions avec les fenêtres Marqueur de ralentissement et Marqueur d'arrêt au sujet des onglets Conditions et Opérations : comment s'y prendre (quelle méthode) pour construire un paramétrage correct?

3)- Itinéraire et trajet :
Si j'ai bien compris, un itinéraire est identifié par TC entre 2 cantons lorsqu'un ou plusieurs aiguillages ou une voie de liaison sont dessinés sur le TCO et permet à TC d'envoyer des ordres de commande à ces aiguillages. Il permet s'assurer la liaison logicielle entre 2 cantons (ou plus peut-être?).
Un trajet permet à TC de définir le chemin que va parcourir un train depuis un canton de départ jusqu'à un canton d'arrivée en tenant compte de contraintes paramétrées ou liées aux circulations. Il comporte donc les cantons et itinéraires successifs et jointifs que va emprunter le train. Questions :

a)- pourquoi lorsque des cantons successifs sont en sens unique, TC propose des itinéraires, avec circulation dans les 2 sens?

b)- quand on a fait une erreur dans la définition d'un trajet, comment revenir en arrière avec certitude? Y-a-t-il une liste des cantons et itinéraires qui permet de vérifier le travail de saisie effectué?

4)- Vitesse de seuil : je n'arrive pas à comprendre de quoi il s'agit. La logique de TC sur ce point m'échappe. Sur mon réseau, toutes les machines démarrent sur le cran de vitesse 1 (CV 67) paramétré à 1. Toutes les machines ont alors une vitesse de ralenti régulière et minimale quelque soit la charge et/ou la pente, mais pas égale d'une machine à l'autre (cela provient peut-être du nombre de pôles des moteurs). Pour arrêter une machine, il me suffit de passer au cran de vitesse 0. Si la vitesse de la machine était stabilisée au cran 1, l'arrêt s'effectue instantanément ou après 2,50 m avec les décodeurs Silver ou Gold (annulation des 2,50 m en mode manœuvre avec F3) ou sur un distance variable entre 2,50 m et 0 cm selon le cran de vitesse au moment de la commande d'arrêt.

5)- Profil de vitesse des locomotives :
Dans la mesure où mes locomotives sont déjà paramétrées avec les CV 67 à 94, comment dois-je renseigner TC sur ce point capital?
Remarque : toutes les machines qui ont une vitesse réelle identique, par exemple 160 Km/h, roulent sur mon réseau à une vitesse quasi identique. Les temps de parcours relevés sur 10 machines de ce type, sont chronométrés de 65,3 s pour la plus lente à 64,6 s pour la plus rapide soit 0,7 s de différence sur un circuit de plus de 33 m ce qui représente une précision de 1%.
D'autre part, pour chaque machine, en dehors des crans de vitesse 1 et 2 (CV 67 et 68), toutes les autres vitesses sont très proches de la proportionnalité.
Faut-il saisir quelque part (mais où) les temps de parcours que j'ai relevé pour paramétrer les CV 67 à 94 et la longueur sur laquelle est effectuée la mesure?

6)- Sur le logiciel :
Pour le moment, la version V9 démo ne me permet pas d'utiliser le simulateur. C'est bien dommage, mais est-ce normal?

7)- Sur le réseau, j'ai 2 passages à niveau (Faller réf. 120174), un sur la voie unique (donc parcouru successivement dans les deux sens) et un sur la double voie juste à gauche de la bifurcation sud. Je n'ai pas encore cherché dans le manuel, mais pouvez-vous me donner quelques pistes de réflexion pour paramétrer TC afin de piloter ces 2 PN.

Matériel nécessaire à installer sur le réseau afin de pouvoir utiliser TC :
Je prévois d'utiliser une interface LAN et USB Lenz réf 23151, des modules d'aiguillage LS150 Lenz réf 11150, des modules de rétro signalisation LR101 Lenz réf 11201, des modules de détection d'occupation LB101 Lenz réf 11210 et des contrôleurs de tension LB050 Lenz réf 11120.
Est-ce un bon choix technique?

J'en termine avec ma présentation, un peu longue certes, mais j'ai cru comprendre qu'il valait mieux en dire trop que pas assez.

Pouvez-vous m'indiquer des membres du forum qui habiteraient dans le Puy de Dôme afin de prendre contact avec eux pour faire un bout de chemin ensemble? D'avance, merci.

Merci aussi d'avoir eu la patience de me lire jusqu'au bout.
Je poursuis mes investigations sur le paramétrage de TC, l'achat du logiciel ne devrait plus tarder ainsi que d'autres questions.

Cordialement.
La boussole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
double

avatar

Nombre de messages : 850
Age : 61
Localisation : MARCIGNY ( 71 )
Emploi : Plus.... et c'est parfait !
Loisirs : Ferromodélisme-bricolage
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mar 12 Déc - 16:49

bienvenu l'ami.............
la vache, une présentation pareille....j'en perd le nord ! heureusement "la boussole" est la.....ok je sors!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geo69



Nombre de messages : 4029
Age : 69
Localisation : Ouest Lyonnais
Emploi : Retraité
Loisirs : VAE / Moto et ... Trains
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mar 12 Déc - 16:53

Bonsoir et bienvenue sur ce forum ... Very Happy

Ouah ... quelle présentation !... cheers Ton projet semble bien mûri, félicitations ... Smile
Pour les réponses, je vais laisser refroidir un peu car je ne voudrais pas recopier ici tout le guide utilisateur de TC !... Wink

A+
Georges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rico

avatar

Nombre de messages : 5659
Age : 53
Localisation : Région de Vitré (35)
Emploi : Formation technique en automatismes
Loisirs : Train HO et bricolage en tout genre
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mar 12 Déc - 17:09

Je te souhaite la bienvenue.

Je n'ai lu qu'en diagonale certains chapitres de ta bible car le contenu est hors sujet. Pour que ton projet aboutisse, il te faut sacrifier tous tes automatismes "maison" pour partir sur du compatible TC.

Certains décodeurs anciens sans compensation de charge seront aussi à changer.

Je n'ai pas compris grand chose à ta gestion des boucles de retournement et d'ILS, mais je suis quasiment certain que c'est une usine à gaz incompatible avec la gestion par TC.

Je pense que tu devrais te monter un réseau simple pour faire tes essais et ainsi appréhender le logiciel plus rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
merebune

avatar

Nombre de messages : 345
Age : 82
Localisation : Trou dans la Nièvre
Emploi : Sans emploi
Loisirs : Tous les trains, 241p17 et plus petits à l'Ouest du Mississipi
Date d'inscription : 03/01/2014

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mar 12 Déc - 18:04

rico a écrit:
Je te souhaite la bienvenue.

Je n'ai lu qu'en diagonale certains chapitres de ta bible car le contenu est hors sujet. Pour que ton projet aboutisse, il te faut sacrifier tous tes automatismes "maison" pour partir sur du compatible TC.

Certains décodeurs anciens sans compensation de charge seront aussi à changer.

Je n'ai pas compris grand chose à ta gestion des boucles de retournement et d'ILS, mais je suis quasiment certain que c'est une usine à gaz incompatible avec la gestion par TC.

Je pense que tu devrais te monter un réseau simple pour faire tes essais et ainsi appréhender le logiciel plus rapidement.

Très bonne approche, Éric, pour les conseils donnés  à notre nouvel ami.
Je pense en effet qu'il s'est compliqué lui-même les tâches à accomplir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiCoS69

avatar

Nombre de messages : 10736
Age : 70
Localisation : Haut Beaujolais 69
Emploi : Retraité
Loisirs : Tous loisirs techniques
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mar 12 Déc - 18:06

Il me semblait qu'il était question de "présentation rapide" dans les "règles" du forum...
Là, tu nous mets "sur le cul"... franchement, je n'ai lu que le premier paragraphe, la taille de la suite m'a dégouté... Embarassed
Il vaudrait mieux que tu reprennes par petits bouts, sinon, c'est indigeste...

Soit cependant le bienvenue... mais avec modération stp... Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitole
Un mini-canton sinon rien
avatar

Nombre de messages : 2959
Age : 65
Localisation : Région Toulousaine
Date d'inscription : 14/02/2008

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mar 12 Déc - 18:42

Bonjour Bernard, je te souhaite la bienvenue.

Je ne vais pas répéter ce que les collègues ont déjà dit, perso, je n'ai pas moi non plus trouvé le courage de lire la totalité de ton message.

Si tu veux des réponses à tes questions, il sera préférable de poser les questions l'une après l'autre, sinon ça va devenir un imbroglio total ou personne ne comprendra plus rien.

Par contre je vais ouvrir une parenthèse de suite sur ton choix tout LENZ.
Pour la centrale et l'interface, pas de problème.
Le choix des LS150 pour les aiguillages, n'est peut être pas le plus judicieux. Il serait important de parcourir également les différents sujets parlant des problèmes liés aux LS150 sur le forum.
Choisir détection et rétro-signalisation Lenz, est une bonne idée, mais très onéreuse. On peut trouver l'équivalent avec des RS8 chez LDT qui reviendront beaucoup moins cher, et tout aussi fiables.
Quand  aux contrôleurs de tension LB050 Lenz réf 11120, je n'en connais pas l'utilisation, donc je laisse les connaisseurs du Lenz donner leur avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
merebune

avatar

Nombre de messages : 345
Age : 82
Localisation : Trou dans la Nièvre
Emploi : Sans emploi
Loisirs : Tous les trains, 241p17 et plus petits à l'Ouest du Mississipi
Date d'inscription : 03/01/2014

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mar 12 Déc - 19:02

J'ai perdu le nord dès le début, j'admire quand même l'effort fait au départ pour essayer de tout prévoir.
Oui, chaque chose en son temps et la bobinette se dévidera comme pas enchantement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean_01
Ignare immobile
avatar

Nombre de messages : 5709
Age : 71
Localisation : Annecy-Le-Vieux
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mar 12 Déc - 20:08

Aie ... Aie ... Aie ...

Je suis comme mes petits camarades: j'ai fait une lecture en diagonale.

Ton avatar déjà, indique que tu ne vas pas donner dans la simplicité. Smile Smile Tu choisis "La boussole" comme pseudo et, au lieu de nous mettre une image toute simple de boussole (pas une Recta, c'est trop compliqué) tu nous envoies une rose des vents montée sur cardan.Very Happy Very Happy

Bref, reprend tes questions les unes après les autres; au besoin, relis un peu le Guide Utilisateur (je pense à la partie profil de vitesse) et tu nous faciliteras la tâche.

Et pour que tu ne repartes pas bredouille, voici quand même une réponse à une de tes questions: en version démo, le simulateur fonctionne parfaitement.

A tout bientôt,

Jean Smile

_________________
V5.8, V7F1 à F8, V8A3 à G2 Gold (Silver), V9 Gold (Silver) Intellibox I et S88, DCC,  PC sous W7(64 bits)
Beta en test de TC et en lecture de bouquins :-)))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.numericable.fr/dagron.jean
Christophe

avatar

Nombre de messages : 2220
Age : 60
Localisation : Nantes
Emploi : Journaliste
Date d'inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mar 12 Déc - 20:23

Bon comment dire ... Bienvenue ! Pour commencer !

Ensuite je pense qu'il conviendrait que tu réalises un réseau simple, même virtuel avec TC, pour comprendre comment fonctionne le logiciel. Là, tel que tu es parti tu vas droit dans le mur, et d'ailleurs tu nous as déjà tous perdus ! Very Happy

Pour ma part dans la vie j'ai un principe de base, pour apprendre à marcher, on met un pied devant l'autre et, si ça marche, sans jeu de mots, on recommence avec l'autre ! Smile

Pour le choix du système d'exploitation ce n'est pas moi qui vais te dissuader d'utiliser Lenz, c'est même sans doute le premier couple centrale DCC/ RRTC optimisé depuis le début !
Mais, comme d'autres te l'ont indiqué plus haut, si la centrale est increvable, robuste et d'une fiabilité à toute épreuve, certains des accessoires de la marque sont tout bonnement hors de prix ou franchement lourds en termes de programmation et de fonctionnement.

Perso, pour avoir depuis plus de 17 ans avoir à peu près tout essayé de ce qui se fait sur le marché, je ne peux que te recommander la détection/rétrosiganlisation LDT, rapport prix fiabilité elle est imbattable. Je sais les "Zimoistes" seront déçus ! Mais le système Zimo fait un pas de côté. Et les "ESUistes" ne me contredirons pas si je dis que le système ESU est... le système ESU ! Un peu sur la marge aussi, surtout pour les décodeurs de locomotives. Sans que la fiabilité du système là encore soit mise en cause.

D'ailleurs,Lenz, ESU et Zimo fonctionnent solidairement sur les études et les développements à venir du DCC. Notamment sur le Rail Com. Mais c'est un autre sujet.

Donc, une centrale Lenz est une bonne idée avec TC, une détection LDT associée également, ensuite pour les décodeurs d'aiguillages, tu as le choix, ESU avec comme toujours des particularités de programmation, LDT là encore, ou notre Français qu'on a avec Mr Thomas chez CDF  Smile . Ou plus exotique encore notre Élie à nous  Very Happy !


Une réponse quand même à une de tes questions, "pourquoi TC quand on établit un trajet propose de circuler par défaut dans les deux sens". Ben réfléchis deux instants, s'il ne t'en proposait qu'un, dans un sens, et que tu aurais préféré l'autre... Tu nous aurais posé la même question ! TC part, d'une certaine manière, du vieux principe que, qui peut le plus peu le moins ! Smile
Il te suffit donc de décocher le sens qui ne t'intéresse pas et l'affaire et réglée ! Je sais qu'avec iTrain les paramétrages de base ne se font pas ainsi, je sais aussi pourquoi j'ai fini par jeter l'éponge avec ce logiciel là ! Entre son ergonomie faussement conviviale et les supporters aigris de son forum francophone... ) Embarassed Embarassed Embarassed

Il te faudra oublier et même faire l'impasse sur des réglages précédents des décodeurs de locomotives. TC "est un mec qui sait compter" pour faire avancer nos petits trains, mais pas un "devin" en matière de réglages de cv de décodeurs ! Il est nécessaire de se plier à un certain nombre d'exigences comme l'absence de réglage des inerties dont, si je comprends bien, tu étais largement utilisateur. Les inerties seront désormais gérées par le logiciel dans le cadre d'une exploitation en trajets, ou, selon ton choix avec la commande par les fenêtres de train.

Mais tu verras, si tu persévères étape après étape, que tu ne seras pas déçu par RRTC. Je ne sais pas où tu te situes géographiquement, il y a j'imagine plusieurs sous préfectures dans le Puy-de-Dôme Smile , mais si tu sais faire preuve de patience et d'humilité, tu trouveras chez les utilisateurs de TC, des démonstrations, les conseils et les solutions nécessaires à son bon fonctionnement. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://traindejardin.free.fr
Geo69



Nombre de messages : 4029
Age : 69
Localisation : Ouest Lyonnais
Emploi : Retraité
Loisirs : VAE / Moto et ... Trains
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mar 12 Déc - 21:44

Bonsoir,

Un peu de grain à moudre (en bleu) avant que tu ne reprennes un point après l'autre pour éviter de nous noyer ...  Wink

La boussole a écrit:

Premières interrogations :
1)- Le TCO :
Lorsque l'on double clic sur un aiguillage par exemple, dans l'onglet général, il est indiqué : ligne x et colonne y. Comment afficher les N° de ligne et le N° de colonne sur le TCO pour s'y repérer? En mode édition, si tu passes la souris sur une portion de voie tu as ses coordonnées ce qui permet de se repérer. Pour t'aider un peu plus tu peux personnaliser le TCO avec une grille (menu "Afficher")
2)- Les cantons :
a)- Est-ce que les coupures des cantons dans les grils d'entrée / sortie de la gare principale et cachée présentées ci-dessous sont correctes et permettront une exploitation future sans problème (à chaque changement de couleur, un canton différent)?

Tout dépend ce que tu sous entends par "exploitation sans problème" ? Par exemple sur le premier schéma, si tu as une loco en haut à gauche sur le canton rose, et un train positionné sur un des 3 cantons (vert, bleu, rouge en haut à droite). TC ne pourra pas établir d'itinéraire entre  l'un des 3 cantons et le canton c28 (orange) car les itinéraires ne seront pas disponibles ...

c)- Quand on fait un double clic sur un canton dans le TCO, une fenêtre s'ouvre (qui doit être l'éditeur de canton?), dans l'onglet Général, dans le cadre propriété du canton, à quoi correspondent les 2 cases à cocher sous le nom du canton : "Montrer signaux de canton" et "Visible seulement en mode Edition"? D'autre part, comment fonctionne les paramètres du cadre signaux et vitesse limite : pour la vitesse maxi, je pense comprendre, mais pour la vitesse limite, je ne vois pas bien sur quelle fonction il influe et concernant le bouton jaune requis, que se passe-t-il s'il est coché? De plus, à quoi servent les 2 boutons sur la droite sous le bouton aide?
Si tu fais PF1, tu auras l'aide en Français et déjà pas mal d'explications sur les champs des fenêtres de paramétrage ... Concernant la vitesse des trains et le "feu jaune requis" avec une recherche sur le forum, tu auras de quoi satisfaire ta curiosité. Par exemple ICI ...  

d)- Dans le document "Prise en main" (tutoriel de Jean Dragon), il est écrit de ne créer qu'un seul contact (sous entendu : de rétro signalisation) en utilisant des marqueurs d'arrêt ou de ralentissement si l'on veut alléger le nombre de contact de rétro signalisation; formidable… Pour créer ces marqueurs, je pense qu'il faut aller dans l'onglet Editeur de canton. J'ai bien compris le mode opératoire pour saisir un "Nouvel indicateur de contact" : clic sur le rond jaune puis sur la flèche rouge ou jaune dans le sens approprié. Puis saisir dans le cadre "Paramètre du marqueur" les distances voulues. J'ai bien compris que les marqueurs sont les triangles rouges ou flèches jaunes. Mais la création de ces 2 marqueurs génère simultanément la création de 2 indicateurs avec 2 zones rouges ce qui impose la saisie de 2 adresses digitales dans l'onglet connexion de la fenêtre de l'indicateur. D'où ma question : quelle adresse saisir : 2 fois la même ou deux différentes? Si c'est 2 fois la même, le Dr Rairoad y trouve une anomalie! Et si c'est 2 différentes, où est le gain de coût? D'où une autre question : comment saisir les marqueurs d'arrêt et de ralentissement pour n'avoir qu'une seule adresse de rétro signalisation à saisir?
Je suis perdu, mais il me semble que tu mélanges allégrement les indicateurs de contacts (physiques) et les marqueurs (virtuels) ...  Smile
Et encore bien d'autres questions concernant l'onglet Conditions : par exemple à quoi sert-il d'ajouter un aiguillage, un feu ou un canton dans la liste de contrôle?
Exemple (surement inutile), si tu veux qu'un élément (celui ou tu paramètres la condition) ne soit pas utilisable si un aiguillage est en position dévié ...  Smile

e)- Mêmes questions avec les fenêtres Marqueur de ralentissement et Marqueur d'arrêt au sujet des onglets Conditions et Opérations : comment s'y prendre (quelle méthode) pour construire un paramétrage correct?
La bonne méthode : au départ, tu ne mets rien dans les onglets conditions et opérations !...  Smile

3)- Itinéraire et trajet :

b)- quand on a fait une erreur dans la définition d'un trajet, comment revenir en arrière avec certitude? Y-a-t-il une liste des cantons et itinéraires qui permet de vérifier le travail de saisie effectué?
Le mieux est de visualiser ton trajet dans le Dispatcher. Tu peux aussi dans la colonne de gauche du Dispatcher avoir en surbrillance les "cantons/itinéraires dans le trajet"

Bon, ce sera tout pour ce soir, on fatigue vite à nos âges, hein !... Laughing

A+
Georges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiCoS69

avatar

Nombre de messages : 10736
Age : 70
Localisation : Haut Beaujolais 69
Emploi : Retraité
Loisirs : Tous loisirs techniques
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mar 12 Déc - 23:56

Bon, avec un peu de recul, j'ai commencé à lire ta prose...  Very Happy
Cependant, il serait bon que les réponses techniques soient "mutées" dans d'autres rubriques plus adéquates...

La boussole a écrit:


Cahier des charges pour le choix du logiciel :
1)- Mes compétences et connaissances en informatique sont-elles suffisantes pour ne pas risquer de bloquer sur l'installation, le paramétrage du logiciel et sur son aptitude à dialoguer avec l'interface du  réseau?
2)- Suis-je en mesure de comprendre et d'entrer dans la logique des concepteurs du logiciel?
3)- Quelles sont les contraintes auxquelles je dois faire face pour adapter mon réseau aux impératifs du logiciel en termes de possibilités/faisabilités techniques et de coût?
4)- Combien de temps me faudra-t-il pour mettre en œuvre un minimum d'exploitation?
5)- Quelles seront les étapes successives à mettre en œuvre pour progresser dans l'utilisation du logiciel?

Ce logiciel ne demande pas de compétences particulières en informatique, par contre, il convient de ne pas considérer qu'il va s'adapter à tes désirs, mais plutôt de chercher à exploiter ses possibilités pour arriver à tes fins, donc essayer de s'adapter à sa philosophie qui est basée, pour l'automatisation, sur les "Cantons", les "Itinéraires" et les "Trajets"...
Trois notions fondamentales à bien connaître pour progresser dans l'automatisation de ton réseau avec TC.
Au niveau adaptation du réseau, je pense surtout qu'il faudra abandonner les ILS et les aimants pour passer à une rétrosignalisation d'occupation des cantons par consommation de courant.
Pour le temps nécessaire à un début d'exploitation, cela va dépendre de toi... et de ta curiosité... pour la connaissance "complète" du logiciel, c'est plusieurs années...
Pour les étapes :
1) Choix du matériel numérique (centrale, rétro, décodeurs)
2) Dessin du TCO et câblage en conformité (bien que ce ne soit qu'un schéma, il doit correspondre au tracé réel au niveau de la succession des cantons. De même pour les aiguilles, ainsi que leur orientation).
3) Paramétrage de la rétro des cantons / essais, puis positionnement des marqueurs arrêt et ralentissement.
4) Paramétrage des commandes d'aiguillage / essais, puis contrôle de l'alimentation des cœurs.
5) Paramétrage des locos puis réalisation des "profils avancés de vitesse".
6) Essais préliminaires de circulation en commande manuelle par la souris et les fenêtres de train avec contrôle global de la rétro des cantons et du passage sur les aiguilles.
7) Création des premiers "Trajets".

La boussole a écrit:

4)- Vitesse de seuil : je n'arrive pas à comprendre de quoi il s'agit. La logique de TC sur ce point m'échappe. Sur mon réseau, toutes les machines démarrent sur le cran de vitesse 1 (CV 67) paramétré à 1. Toutes les machines ont alors une vitesse de ralenti régulière et minimale quelque soit la charge et/ou la pente, mais pas égale d'une machine à l'autre (cela provient peut-être du nombre de pôles des moteurs). Pour arrêter une machine, il me suffit de passer au cran de vitesse 0. Si la vitesse de la machine était stabilisée au cran 1, l'arrêt s'effectue instantanément ou après 2,50 m avec les décodeurs Silver ou Gold (annulation des 2,50 m en mode manœuvre avec F3) ou sur un distance variable entre 2,50 m et 0 cm selon le cran de vitesse au moment de la commande d'arrêt.

Pour simplifier, la vitesse de seuil correspond à la vitesse de la machine au cran 1 du décodeur. Ce doit être la plus basse vitesse possible de la machine, stabilisée et sans à-coups. Elle se règle, bien sûr, soit avec la CV2, soit, dans ton cas, avec la CV67, puis elle s'enregistre dans la partie "Vitesse de seuil" du profil avancé de vitesse.
A ce sujet, tu t'es donné beaucoup de mal pour rien, car TC permet d’appairer les vitesses, justement avec son "profil avancé de vitesse", mais, ce n'est pas perdu si tu es satisfait de tes courbes de vitesse.
C'est pour cela qu'une réalisation de profil est nécessaire... car avec cette connaissance, le logiciel est capable de faire rouler n'importe quelle machine à la même vitesse...
TC ne supporte pas trop les inerties des CV3 et 4, pour la bonne raison qu'elles faussent ses calculs, donc, il faudra les amener à une valeur minimal, voir nulle, surtout pour CV4, mais ne soit pas inquiet, il les remplacent par des inerties logicielles qu'il connait parfaitement et dont il tient compte pour les mesures de distances.
Le rapport poids/puissance de la loco, ainsi que la charge des voitures et wagons, permettent aussi de donner de l'inertie logicielle.


La boussole a écrit:

5)- Profil de vitesse des locomotives :
Dans la mesure où mes locomotives sont déjà paramétrées avec les CV 67 à 94, comment dois-je renseigner TC sur ce point capital?
Remarque : toutes les machines qui ont une vitesse réelle identique, par exemple 160 Km/h, roulent sur mon réseau à une vitesse quasi identique. Les temps de parcours relevés sur 10 machines de ce type, sont chronométrés de 65,3 s pour la plus lente à 64,6 s pour la plus rapide soit 0,7 s de différence sur un circuit de plus de 33 m ce qui représente une précision de 1%.
D'autre part, pour chaque machine, en dehors des crans de vitesse 1 et 2 (CV 67 et 68), toutes les autres vitesses sont très proches de la proportionnalité.
Faut-il saisir quelque part (mais où) les temps de parcours que j'ai relevé pour paramétrer les CV 67 à 94 et la longueur sur laquelle est effectuée la mesure?
La boussole.

TC n'a pas besoin de connaître les données du décodeur, ce qui est important pour lui, ce sont les "profils avancés de vitesse", c'est ça qui va lui donner les temps de parcours... tous ses calculs de déplacements sont basés la-dessus, d'où la nécessité de soigner cette phase primordiale.


Dernière édition par DiCoS69 le Mer 13 Déc - 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno99

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 46
Localisation : Moscou (Russie)
Emploi : Directeur
Loisirs : Train Electrique (Echelle G) & Genealogie
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mer 13 Déc - 5:46

Bonjour et bienvenue Bernard
Comme mes collegues, je n'ai pas reussi a lire plus de 50% de ta presentation detaillee. Tu as deja recu plusieurs bons conseils. N'hesite pas a te faire un petit reseau de test (4 cantons et 2 aiguillages) pour te faire la main avec TC et realiser tes premiers profils de vitesse. Cela te rassurera quant a l'abandon rapide de ton parametrage complique de tes CVs; TC peut faire beaucoup de choses par lui-meme!

Ne crois pas que l'apprentissage de ce logiciel fantastique soit rapide, cela ne fait que 3 ans que je debute! Il est vrai que mes activites prof et familiales ne me laissent guere de temps libre pendant le week-end. En heureux retraite tu avanceras sans doute plus vite que moi...
Courage! le plus dur est de faire le premier pas comme l'indique Christophe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coquelicot94

avatar

Nombre de messages : 3645
Age : 65
Localisation : MAROEUIL 62
Emploi : Retraité
Loisirs : Devinez
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mer 13 Déc - 6:51

Bonjour, ce genre de fil me fait perdre le Nord et je ne le lis même pas, trop long, trop de questions, trop de réponses, bref inadapté. Une présentation simple dans la case qui va bien et des questions précises dans les rubriques adaptées risqueraient d'être plus profitables à tous...
Bon train quand même  Wink  Exclamation
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poupy

avatar

Nombre de messages : 902
Age : 70
Localisation : 63700 LAPEYROUSE
Emploi : retraité SNCF
Loisirs : tir sportif, un peu d'informatique, bricolage maison et ... les trains
Date d'inscription : 09/01/2010

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mer 13 Déc - 7:35

Bonjour et bienvenue.

Je suis aussi du Puy de Dôme, frontalier avec l'Allier.

Bon courage pour ton projet, tu trouveras sur ce forum aide et méthode, rassure toi... mais il faut y aller dans l'ordre.

Poupy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bijave66

avatar

Nombre de messages : 2036
Age : 68
Localisation : 66 Laroque des Albères
Emploi : retraité
Loisirs : modélisme ferroviaire
Date d'inscription : 31/01/2011

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mer 13 Déc - 8:09

Bonjour et bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skull1

avatar

Nombre de messages : 584
Age : 51
Localisation : Finistère 29 Sud
Emploi : Electronicien & Informaticien
Loisirs : Trains HO 100% numérique - RC: Hélicoptères, planeurs, voiliers
Date d'inscription : 21/07/2015

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mer 13 Déc - 10:43

Bonjour et bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiCoS69

avatar

Nombre de messages : 10736
Age : 70
Localisation : Haut Beaujolais 69
Emploi : Retraité
Loisirs : Tous loisirs techniques
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mer 13 Déc - 15:49

La boussole a écrit:

5)- Profil de vitesse des locomotives :

Faut-il saisir quelque part (mais où) les temps de parcours que j'ai relevé pour paramétrer les CV 67 à 94 et la longueur sur laquelle est effectuée la mesure?

En complément de ma réponse précédente, voici comment tu dois procéder pour le profil avancé de vitesse :

1) régler les CVs 2, 5 et 6 du décodeur (ou dans ton cas créer la courbe personnalisée de vitesse, ce qui est déjà fait).
2) mettre les CVs 3 et 4 à 1
3) en mode "Edition", créer la locomotive dans TC puis ouvrir une fenêtre de train / tester sa commande à la souris.
4) prévoir une suite de 3 cantons plats et droits sur le réseau, ou poser 3 tronçons de voie au mètre, isolés les uns des autres, sur une planche, et les raccorder à 3 voies d'un module de rétrosignalisation.
5) représenter ces 3 tronçons au TCO et leur affecter 3 "indicateurs" (correspondant à la rétro) et les paramétrer.
Ensuite, voir la méthode ICI

Note qu'avec la V9, il convient, en plus, de cocher la case "Echelle Haute Précision" (sous le bouton "Initialiser") qui n'existait pas auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean_01
Ignare immobile
avatar

Nombre de messages : 5709
Age : 71
Localisation : Annecy-Le-Vieux
Date d'inscription : 25/06/2007

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mer 13 Déc - 16:05

DiCoS69 a écrit:
...

Note qu'avec la V9, il convient, en plus, de cocher la case "Echelle Haute Précision" (sous le bouton "Initialiser") qui n'existait pas auparavant.

Petite précision: s'il s'agit d'une nouvelle locomotive dans TC, la case "Echelle haute précision" est cochée par défaut; s'il s'agit d'une locomotive déjà existante dans TC, il faudra cocher la case avant de lancer la procédure de profil de vitesse avancé.

Jean Smile Smile

_________________
V5.8, V7F1 à F8, V8A3 à G2 Gold (Silver), V9 Gold (Silver) Intellibox I et S88, DCC,  PC sous W7(64 bits)
Beta en test de TC et en lecture de bouquins :-)))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.numericable.fr/dagron.jean
La boussole

avatar

Nombre de messages : 9
Localisation : Puy de Dôme
Emploi : Retraité
Loisirs : Rando, photo, vélo, météo, loco
Date d'inscription : 10/12/2017

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mer 13 Déc - 18:41

Bonjour à tous.

Tout d'abord, merci pour l'intérêt que vous portez à mon projet et à mes interrogations, même si je me suis pris les pieds dans le tapis à vouloir trop bien faire. 1000 excuses donc pour cette présentation par trop indigeste et parfois hors sujet.

Le premier conseil que je retiens de vos commentaires est d'avoir la patience de prendre le temps d'avancer pas à pas au travers de tests ou d'essais puis de formuler les questions une à une au fur et à mesure quelles se poseront (dans un domaine bien choisi cette fois). Merci quand même pour toutes celles que vous avez déjà formulées.

Dans ma réflexion préalable, j'avais bien intégré qu'il me faudrait remplacer les automatismes "maison" par des automatismes construits et paramétrés dans TC. Mais je m'interroge sur l'un d'entre eux. Question à venir après avoir lu et relu le guide utilisateur.

Pour finir, petite remarque concernant les profils de vitesse : le paramétrage des CV 67 à 94 a été fait bien avant que je réfléchisse à la nécessité d'utiliser un logiciel de pilotage du réseau. Je testerais si je peux faire avec ou non.

Conclusion : il faut donc se lancer sans trop mettre de préalables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiCoS69

avatar

Nombre de messages : 10736
Age : 70
Localisation : Haut Beaujolais 69
Emploi : Retraité
Loisirs : Tous loisirs techniques
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mer 13 Déc - 19:33

La boussole a écrit:

Pour finir, petite remarque concernant les profils de vitesse : le paramétrage des CV 67 à 94 a été fait bien avant que je réfléchisse à la nécessité d'utiliser un logiciel de pilotage du réseau. Je testerais si je peux faire avec ou non.

Le paramétrage de tes vitesses avec une courbe personnalisée n'est nullement un problème pour TC... je voulais juste dire que tu aurais pu t'en passer... mais c'est fait, et ce n'est peut-être pas plus mal.
Il est possible que tu aies une retouche à faire sur la Vmini (CV67) ou la Vmaxi (CV98), mais, c'est tout... et dis-toi bien que la Vmaxi n'est pas à quelques Km/h près... quand tu demanderas à TC de faire rouler une machine à 160 (ce qui me paraît beaucoup...), il la fera rouler à 160, même si la Vmaxi enregistrée est à 165...
De même, que ce soit un locotracteur ou un TGV, si tu demandes à TC de faire rouler les 2 à 50Km/h, il le fera... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geo69



Nombre de messages : 4029
Age : 69
Localisation : Ouest Lyonnais
Emploi : Retraité
Loisirs : VAE / Moto et ... Trains
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mer 13 Déc - 19:38

Bonsoir,

La boussole a écrit:
...  petite remarque concernant les profils de vitesse : le paramétrage des CV 67 à 94 a été fait bien avant que je réfléchisse à la nécessité d'utiliser un logiciel de pilotage du réseau. Je testerais si je peux faire avec ou non...
L'utilisation d'une courbe de vitesse personnalisée via les CV's 67 à 94 des décodeurs (qui ont cette fonction) n'est pas incompatible avec l'utilisation de TC. Dans la majorité des cas, cela est inutile mais dans certains cas (courbe de vitesse standard du décodeur "déconnante") cela peut améliorer les choses (je pense au lissage de la courbe dont tu as parlé). Tu pourras faire un essai sur une première loco en faisant un profil de vitesse avancé dans TC avec la courbe de vitesse standard et un autre avec la courbe personnalisée. Cela est rapide pour revenir à la courbe standard(modif de la CV29) et pas beaucoup plus long pour restaurer les CV's 67 à 94 si tu les as sauvegardé via un logiciel de programmation des décodeurs de locos  ... Smile

A+
Georges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiCoS69

avatar

Nombre de messages : 10736
Age : 70
Localisation : Haut Beaujolais 69
Emploi : Retraité
Loisirs : Tous loisirs techniques
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Mer 13 Déc - 19:45

Geo69 a écrit:
Bonsoir,
... Cela est rapide pour revenir à la courbe standard(modif de la CV29) et pas beaucoup plus long pour restaurer les CV's 67 à 94 si tu les as sauvegardé via un logiciel de programmation des décodeurs de locos  ... Smile
A+
Georges

Même pas besoin... juste à re-modifier CV29.
La courbe personnalisée ne s'envole pas... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Geo69



Nombre de messages : 4029
Age : 69
Localisation : Ouest Lyonnais
Emploi : Retraité
Loisirs : VAE / Moto et ... Trains
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Jeu 14 Déc - 8:04

Bonjour,

DiCoS69 a écrit:
... La courbe personnalisée ne s'envole pas... Smile
Ouais ... Very Happy Comme j'ai le souvenir d'avoir été obligé de restaurer les CV's 67 à 94, j'avais du faire un reset du décodeur ... Smile Dans tous les cas, avec un logiciel de programmation des décodeurs, c'est plus facile pour construire la courbe et sauvegarder/restaurer les CV's ... Smile

A+
Georges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiCoS69

avatar

Nombre de messages : 10736
Age : 70
Localisation : Haut Beaujolais 69
Emploi : Retraité
Loisirs : Tous loisirs techniques
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    Jeu 14 Déc - 12:38

Geo69 a écrit:
Bonjour,

DiCoS69 a écrit:
... La courbe personnalisée ne s'envole pas... Smile
Ouais ... Very Happy Comme j'ai le souvenir d'avoir été obligé de restaurer les CV's 67 à 94, j'avais du faire un reset du décodeur ... Smile Dans tous les cas, avec un logiciel de programmation des décodeurs, c'est plus facile pour construire la courbe et sauvegarder/restaurer les CV's ... Smile

A+
Georges

Ah ben oui, c'est sûr... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau membre - La boussole - Présentation    

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau membre - La boussole - Présentation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau membre
» Nouveau membre
» Nouveau membre à la recherche de plans archis
» Nouveau membre
» Nouveau membre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur TrainController™ :: Les Membres :: Les réseaux-
Sauter vers: